fbpx

Apprendre une nouvelle langue : un outil pour prévenir la maladie d’Alzheimer

17 janvier 2022

Janvier est le mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer et aux troubles neurocognitifs.

Saviez-vous que plus de 500 000 Canadiens sont atteints d’un trouble neurocognitif? (source : Société Alzheimer) Selon le synopsis de l’Enquête sur la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer 2017, « 56 % des Canadiens s’inquiètent de pouvoir être touchés par l’Alzheimer. La plus grande préoccupation est la peur d’être un fardeau pour les autres, la perte d’indépendance et l’incapacité à reconnaître ses amis et les membres de sa famille. » Faites-vous partie de ce pourcentage?

Bien qu’il n’existe toujours pas de traitement curatif pour cette maladie, il est possible d’agir dès maintenant pour la prévenir et se protéger des facteurs de risque. Pour ce, il s’agit de faire des choix judicieux en ce qui a trait au style de vie. Ainsi, la Société Alzheimer a rédigé un article fort intéressant intitulé « Conseils bons pour le cerveau pour réduire votre risque de trouble neurocognitif ». Pour vous donner un aperçu de ces conseils, en voici les grandes lignes :

  • Soyez physiquement actif
  • Soyez socialement actif
  • Lancez des défis à votre cerveau
  • Mangez sain
  • Faites des choix sains et éclairés
  • Gérez votre stress

Vous l’avez deviné… le conseil qui nous intéresse le plus, chez Évoluciole, est celui-ci : « Lancez des défis à votre cerveau ». Nos étudiants seront heureux de savoir qu’apprendre une nouvelle langue constitue une manière efficace de réduire les facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer et des autres troubles neurocognitifs. En effet, il s’agit d’un défi stimulant pour le cerveau qui vous permettra de bâtir une solide réserve cognitive. Qu’arrive-t-il si vous ne vous trouvez pas bon et que vous éprouvez des difficultés? Dans un tel cas, cet apprentissage serait encore plus profitable pour vous, car celui-ci procure de la flexibilité à votre cerveau. Évidemment, nous ne le répéterons jamais assez : l’apprentissage doit se faire dans le plaisir et ne doit pas ressembler à une corvée!

Vous voulez en savoir plus sur la maladie d’Alzheimer et les troubles neurocognitifs? Visitez le salon Alzheimer, présenté tout le mois de janvier, où La Société Alzheimer de Québec vous propose gratuitement 30 outils d’accompagnement pour les personnes concernées.

Lucie Plamondon

Directrice, École de langues Évoluciole

Copyright 2022 © École de langues ÉVOluciole - tous droits réservés.