fbpx

Apprendre deux langues en même temps

Apprendre deux langues en même temps : est-ce une bonne idée?

 

Plusieurs étudiants nous demandent notre avis sur la question suivante : 

“J’ai envie d’apprendre deux langues, est-ce que c’est une bonne idée de le faire en même temps?”

 

Les meilleurs fruits que vos efforts puissent récolter 

 

Sans entrer dans la relativité de ce qui qualifie une idée de “bonne” ou “mauvaise”, sachez d’abord que vous vous imposez un beau défi qui vous offrira simplement les meilleurs fruits que vos efforts puissent récolter. Or, l’apprentissage d’une langue n’est pas une mince affaire. Dans notre propre langue maternelle, il nous arrive d’apprendre de nouveaux mots de temps en temps. Les richesses et les subtilités sont innombrables (même si certaines personnes à la patience admirable s’efforcent de les comptabiliser et de les catégoriser). Une langue évolue toujours et chaque époque la façonne selon sa réalité et son ambition. Lorsqu’on en apprend une qui nous est étrangère, nous allons éventuellement nous initier à sa culture et à son histoire. Ces trois éléments (langue, culture et histoire) sont souvent indissociables. 

 

On ne court pas un marathon en un seul pas

 

Vous vous sentez dépassés par cette brève analyse de l’apprentissage des langues? C’est normal! Mais n’ayez crainte, vous en savez déjà plus que ce que vous vous imaginez! De plus, on ne court pas un marathon en un seul pas; c’est l’accumulation de pas, c’est le trajet qui donne tout son panache à la ligne d’arrivée. 

 

Avec mon analogie très imagée (nous les aimons ainsi ;)), vous vous doutez sûrement de notre réponse à la question que l’on nous pose. 

 

Pour maintenir votre motivation

 

En effet, nous ne recommandons pas d’apprendre deux langues étrangères de front. Nous comprenons parfaitement l’empressement et l’enthousiasme qui vous habitent, mais il s’agit de votre motivation encore jeune et pleine d’entrain. C’est elle qui vous pousse vers ce double défi. Et bien que l’apprentissage simultané de deux langues étrangères est tout à fait possible, ce n’est pas la méthode que nous recommandons. Pour que la motivation reste active, elle doit voir des progrès. Or, en divisant vos efforts en deux, il en ira de même pour votre progression. En voyant l’avancement plus lent, moins probant, la motivation risque de vaciller. Il n’y a pas pire ennemi à l’apprentissage que la démotivation. 

 

Le meilleur moment pour étudier une deuxième langue étrangère

 

Ainsi, le meilleur moment pour vous mettre à cette deuxième langue étrangère serait après que vous puissiez converser dans votre première langue étrangère avec un locuteur natif, conversation durant laquelle vous vous êtes senti à l’aise et en confiance. Ou encore après que vous ayez réussi à lire un roman en langue originale sans trop vous arrêter pour chercher un terme ou une expression. À ce moment-là, vous avez une assez bonne maîtrise pour pouvoir rajouter une corde à votre arc linguistique!

 

Pourquoi vous presser?

Après tout, pourquoi vous presser? Pourquoi tenter de jouer avec le feu en testant les limites de votre motivation? Les cours de langue seront toujours là pour vous quand vous en aurez besoin. Faites un parallèle avec une bonne habitude que vous avez réussi à instaurer dans votre routine. Comment avez-vous fait? Comment est-ce possible de faire de même avec l’apprentissage de votre langue étrangère? 

 

Suivez la méthode qui semble marcher pour vous. Évoluciole sera prête à vous aider sur cette voie, autant pour la première que la deuxième langue étrangère! Explorez nos cours d'anglais et nos cours d'espagnol.

 

Milie Corona

Enseignante, École de langues Évoluciole

Copyright 2022 © École de langues ÉVOluciole - tous droits réservés.